Les séparés (N’écris pas…)

Les séparés (N’écris pas…) N’écris pas. Je suis triste, et je voudrais m’éteindre. Les beaux étés sans toi, c’est la nuit sans flambeau. J’ai refermé mes bras qui ne peuvent t’atteindre, Et frapper à mon cœur, c’est frapper au tombeau. N’écris pas ! N’écris pas. N’apprenons qu’à mourir à nous-mêmes. Ne demande qu’à Dieu… qu’à… Lire la suite Les séparés (N’écris pas…)

Marc Lavoine interprète Apollinaire et Verlaine

Le Pont Mirabeau Sous le pont Mirabeau coule la Seine Et nos amours Faut-il qu’il m’en souvienne La joie venait toujours après la peine. Vienne la nuit sonne l’heure Les jours s’en vont je demeure Les mains dans les mains restons face à face Tandis que sous Le pont de nos bras passe Des éternels… Lire la suite Marc Lavoine interprète Apollinaire et Verlaine

L’horloge de Baudelaire

L’horloge Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit :  » Souviens-toi ! Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d’effroi Se planteront bientôt comme dans une cible, Le plaisir vaporeux fuira vers l’horizon Ainsi qu’une sylphide au fond de la coulisse ; Chaque instant te dévore un morceau… Lire la suite L’horloge de Baudelaire