Le gagnant du prix du deuxième roman de Laval est « l’ascendant », d’Alexandre Postel.

Dans ce roman, parfois glaçant, l’auteur nous raconte la vie d’un homme ordinaire, vendeur de téléphones mobiles, qui, à la mort de son père, se retrouve dans une situation incroyable, situation qui n’a vraiment rien d’ordinaire. Le lecteur croit lire un roman de plus sur la disparition d’un parent, sur le deuil, sur l’héritage peut-être.… Lire la suite Le gagnant du prix du deuxième roman de Laval est « l’ascendant », d’Alexandre Postel.