Entretien avec Harmonie D. BYLL CATARYA

Dans le cadre du Printemps des Poètes, nous publions un entretien avec Harmonie D.Byll Catarya.

printemps_poetes_2017-571x350

Vous êtes l’auteur de…..

Je suis auteure du recueil de poésie-slam « Art-Mots-Nid, Coup d’éclat », paru aux éditions du Flamboyant en 2016.

Pouvez-vous me décrire votre parcours?

J’ai un parcours assez paradoxal. En effet, sous l’influence de mon père, j’ai fait des études scientifiques, puis ensuite en gestion bien que désirant après mon Brevet d’Études du Premier Cycle, m’inscrire en série littéraire. Mais ma passion pour les mots ne s’est jamais étiolée et a débuté dès ma classe de sixième. Alors qu’en 2013, je préparais mon Master en Comptabilité, Contrôle et Audit, une amie m’a invitée à une scène slam qui par la suite, m’a conduite à participer à une compétition de slam au Bénin. Seule femme retenue pour la finale au nombre des dix sélectionnés, j’ai réussi à arracher le trophée. Mais pour la majeure partie des « machos » du public, la nature de mon sexe semblait l’évidente source de ma victoire. Il n’y avait que ce préjugé sur la femme, considérée comme « sexe faible » auquel il faut faire des concessions, qui a suscité en moi le désir de continuer sur le chemin mots. Au bout d’une année, ce ne fut plus un simple désir ou un simple défi de quelque égalité à relever; ce fut plutôt une passion qui finalement a pu s’éclore.

Écrivez-vous en ce moment, pouvez-vous m’en dire quelques mots?

Oui, j’ai assez de projets d’écritures depuis le Bénin (mon pays) dont des pièces de slam théâtralisé à finaliser. Mais en même temps, je suis en pleine méditation en ce moment sur un nouveau recueil car un vers m’est parvenu et depuis, ne me quitte. L’inspiration saura faire le choix idéal puisqu’à elle, revient le dernier mot.

Depuis quand écrivez-vous?

Ouf! J’écris depuis la sixième mais j’ai commencé avec la prose.

Écrivez-vous chaque jour?

Chaque jour? non! J’écris lorsque le mot me parvient. J’écris lorsque je n’arrive plus à contenir la fougue de l’inspiration. J’écris tout simplement lorsque le mot le veut.

Êtes-vous auteur à plein temps ou avez-vous une autre activité?

Non, je ne suis pas auteure à plein temps. Je suis auditeur-comptable et à ce titre, je donne des cours en sciences de gestion de la première à la troisième année d’université.

Aimez-vous lire? Si oui, qu’aimez-vous lire?

Bien sûr que j’aime lire! J’ai beaucoup plus un penchant vers les essais, les nouvelles, les romans. La poésie, juste un peu. Sourire

Que lisez-vous en ce moment?

Actuellement, je lis une anthologie dans laquelle un de mes textes figure et paru, il y a quelques jours: « 120 nuances d’Afrique », une anthologie établie par Bruno Doucey, Nimrod et Christian Poslaniec. Des textes divers, aux couleurs africaines (méditerraéennes, sahariennes, sahéliennes, guinéennes,golfe du Bénin, Ethiopiques, grands lacs,australes, golfe du Cabinda et bassin du Congo, caribéennes, etc)

Quel est le livre qui vous a le plus marqué(e)?

L’Alchimiste de Paulo Coelho

Quel livre auriez-vous aimé écrire?

Ah! « Quand je vivrai ». Rassurez-vous, il n’existe pas. C’est juste un roman auquel je pense depuis un an et que je pense, je ne peux finir même en cinq ans. Un roman assez métaphysique qui j’espère, verra vie lorsque la vie me le permettra et que le mot le voudra.

Avez-vous envie de dire quelque chose à vos lecteurs ou futurs lecteurs?

Je dis déjà merci à tous ceux qui tomberont sur mes mots. Puisse la vie entendre vos vœux !

Sur le sable…

Sur le sable, les feuilles de cocotiers
Sont tombées ; je les observe, couchée
Sur une natte façonnée à ma manière
Mes pores vibrent de cet air
Doux et frais ; le temps est magnifique
L’inspiration se frôle à ce bruit
Paradoxe effectif dans un univers mirifique
C’est le soleil qui, délicieusement luit
Sur ces flots bleuâtres teintés de blanc
Les yeux se régalent sous les élans
De la beauté du paysage.
Les ondes marines me parviennent
Elles me portent un message
Elles me percent l’ouïe ; Alors, viennent
Ces mots marquant mon passage
Et inoculant de l’encre à d’innocentes pages.
C’est le mystère de l’écrivain
Partout, sa plume s’agite
L’univers lui, crépite
A sa guise, ses devoirs de devin
Il est un esclave de la nature
Qui chante sans cesse ses aventures.

Harmonie D. BYLL CATARYA

 

 

17160428_1416265491781329_1820947892_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s